Tiers-lieux

PiNG explore depuis quelques années déjà la question des tiers-lieux numériques par le biais notamment d’expérimentations terrains via ses ateliers, de la participation à des réflexions au sein de réseaux ou encore de la production et diffusion de ressources. Cette page propose de partager les travaux et réflexions en lien avec ce sujet.

Tiers-lieux numériques, le regard de PiNG

La difficulté qui est posée par le terme de « tiers-lieux » est qu’il recouvre une multiplicité de formes et de réalités qui obéissent à des logiques variées (voire parfois contraires). En nous confrontant à un large panel de définitions et de typologies, nous remarquons que l’exercice est voué à l’achoppement, chaque tentative concluant au flou de la notion et proposant un inventaire à la Prévert.

Si le mot de « tiers-lieux » a une force, ce n’est donc pas pour sa finesse conceptuelle, mais à l’inverse parce qu’il amalgame un ensemble de lieux et d’initiatives se posant au croisement de dynamiques impactantes pour la conduite des sociétés occidentales « l’ouverture et la collaboration, l’hybridation et l’innovation, le mélange d’activités et de loisirs ». De-là découlent son usage politique grandissant et les nombreux fantasmes qu’il transporte.

L’association PiNG a développé une expertise des tiers-lieux numériques par le biais notamment de deux expérimentations terrain : l’Atelier Partagé du Breil et le fablab citoyen et pédagogique Plateforme C. Pour notre structure, un tiers-lieu doit s’inscrire à minima dans les orientations suivantes : ouverture, inclusion, mixité des pratiques et des communautés, convivialité. Portés par le tiers-secteur, ils doivent aider à renouveler nos façons de travailler, apprendre/transmettre, collaborer, imaginer et contribuer à créer des communs.

Ces tiers-lieux numériques répondent aux besoins d’échanges, de démonstration, d’accompagnement, d’exploration et de médiation sur les cultures numériques, des plus novices comme des plus érudits, qu’ils soient citoyens ou professionnels. Espaces d’appropriation des cultures numériques, Ils sont paradoxalement des antidotes à la dématérialisation induite par ces mêmes cultures.

Publication « Ateliers Ouverts » 2019, retour d’expérience de trois formes d’ateliers numériques

Depuis 2013, PiNG anime différents lieux dédiés aux cultures numériques et ouverts au plus grand nombre : Plateforme C, atelier de fabrication numérique et de prototypage rapide mutualisé, et l’Atelier Partagé du Breil, espace de bricolage, de création, de réparation, de découverte des technologies.

Vecteurs de nombreux enjeux sociaux, économiques, culturels, pédagogiques, environnementaux, démocratiques etc, ces lieux expérimentaux sont pour PiNG des sujets d’exploration et de recherche-action à part entière. Ils ouvrent des terrains d’exploration divers tant sur le fond (tiers-lieux, transmission et valorisation des savoirs, fabrication, réparation, autonomie…) que sur la forme (ergonomie, animation, équipement, modèle économique, gouvernance….). Après plusieurs années d’expérimentation terrain, il nous apparaissait essentiel de partager les leçons apprises de ces projets et de capitaliser sur ces expériences.

C’est ainsi qu’est née la collection « Ateliers Ouverts », une série de trois publications écrites qui reviennent chacune sur les expérimentations de trois catégories d’ateliers mises en place par PiNG. On retrouve dans chaque livret à la fois une présentation du projet mis en place, des ressources sur les sujets abordés et un kit de mise en œuvre pour les personnes souhaitant déployer des initiatives similaires.

(S)LOWTECH, DÉPROGRAMMER L’OBSOLESCENCE
Atelier de réparation citoyen, mode d’emploi

À travers cette publication, PiNG partage l’expérience accumulée pendant cinq années d’exploration collective : un mode d’emploi pour celles et ceux qui souhaitent développer des ateliers de réparation citoyen, une ressource pour qui s’intéresse à la question de l’obsolescence des objets électroniques et informatiques.

Textes : Charlotte Rautureau & Thomas Bernardi
Mise en page et illustration : Yanaita Araguas

L’ATELIER PARTAGÉ DU BREIL, BRICOLAGE CONVIVIAL
Mode d’emploi

Le deuxième opus de la collection « Ateliers Ouverts » est consacré à l’expérience de l’Atelier Partagé du Breil, atelier de bricolage convivial en quartier. Il revient sur la première phase d’expérimentation du projet en nous en présentant les contours et les courants intellectuels qui ont inspiré cette initiative, de Grandstedt à Illich. Si le temps est l’allié de ce type d’expérience, nous espérons que ce livret en soi aussi un levier.

Textes : Charlotte Rautureau & Thomas Bernardi
Mise en page et illustration : Yanaita Araguas

PLATEFORME C, FABLAB CITOYEN ET PÉDAGOGIQUE
Mode d’emploi

Cet ouvrage revient sur six années d’expérimentation de Plateforme C, un fablab que nous avons voulu à la fois ouvert sur la société civile et sur le monde de l’enseignement. Espace d’innovation collaboratif, collectif, citoyen, commun, cet atelier augmenté a été un espace de test, d’expérimentation, de questionnements autour des pratiques numériques, des rapports entre technique et société, de la culture libre, de l’innovation pédagogique, des tiers-lieux numériques de 2013 à 2019.

Textes : Charlotte Rautureau & Julien Bellanger
Mise en page et illustration : Yanaita Araguas

Tiers-lieux en réseau : PiNG acteur ressource sur le sujet

La question des tiers-lieux, numériques et plus largement, intéresse un certain nombre de structures et institutions. Au sein de cette dynamique, PiNG joue son rôle d’association ressource en participant notamment aux réseaux nationaux dédiés : Julien Bellanger est membre du Conseil National des Tiers-Lieux et PiNG membre du réseau France Tiers-Lieux. De même, nos tiers-lieux ont été labellisés Fabrique Numérique des Territoires par l’ANCT et font ainsi office d’initiative de référence et ressource sur le plan national dans le cadre du programme « Nouveaux lieux, nouveaux liens ».

Au niveau plus local, PiNG accompagne des institutions publiques comme le département de Loire-Atlantique dans sa réflexion autour des tiers-lieux numériques inclusifs. Sur le territoire régional, PiNG est soutenu par la Région Pays de la Loire pour défricher la question des tiers-lieux avec un prisme particulier sur ceux dits numériques. Dans ce cadre, notre association a déployé une carte en ligne des tiers-lieux en Pays de la Loire ayant pour objectif de donner à voir la dynamique tiers-lieux sur le territoire régional. Elle permet ainsi de faciliter l’identification des acteurs du mouvement et de valoriser le maillage de ces lieux sur la région. Cette carte reflète la pluralité des visions de la notion de tiers-lieu des acteurs tête de réseaux sur le sujet (ANCT, CRESS et PiNG) en valorisant leurs différents jeux de données.

carte-tiers-lieux-pays-de-la-loire
Aller plus loin

Si le sujet des tiers-lieux vous intéresse, nous vous proposons ici quelques ressources pour aller plus loin et des liens vers des réseaux phares pour échanger, discuter, produire du commun.

Livres :
« Bon pour la casse. Les déraisons de l’obsolescence programmée », Serge Latouche [2012, les liens qui libèrent]
« L’âge des low techs. Vers une civilisation techniquement soutenable», Philippe Bihouix [2014,Seuil]
« La face cachée du numérique. L’impact environnemental des nouvelles technologies », F.Flipo, M.Dobré, M.Michot [2013,L’échappée]
« Réparateur », N.Krief et F.Tadjeddine [2013,L’heure dite]
« Réparez vous-même vos appareils électroniques », Jean Boyer [2018,Eyrolles]
« La Religion Industrielle », Pierre Musso [2017,Fayard]
« La Convivialité », Ivan Illich [1973, Seuil]

Vidéos :
– « Prêt à jeter », Cosima Dannoritzer [2010]
– « La Tragédie électronique », Cosima Dannoritzer [2014]
– « Internet, la pollution cachée », Coline Tison & Laurent Lichtenstein [2015]
– « Paysages manufacturés », Jennifer Baichwal [2006]
– « Chères terres rares », émission « Le dessous des cartes », Arte [2015]
– « La Sale Guerre des terres rares », Guillaume Pitron, Serge Turquier [2012]

Projets artistiques :
« Recyclism », Benjamin Gaulon

Initiatives intéressantes :
– Repairs cafés et autres ateliers de co-réparation locaux; cartographiés ici pour la Loire-Atlantique
– I fix it
– Commentreparer.com
– Halte à l’Obsolescence programmée – Hop
– Le site produits durables
– L’Increvable, machine à laver réparable
– Le Fairphone, smartphone réparable approvisionné depuis des mines officielles

Livres :
« Éloge du carburateur » Matthew B. Crawford, [2010, La Découverte]
« Ce que sait la main : la culture de l’artisanat » Richard Sennett, [2010, Albin Michel]
« La Convivialité » Ivan Illich, [1971, Points]
« L’Impasse industrielle » Ingmar Granstedt, [1980, La Ligne d’Horizon]
« Du Chômage à l’autonomie convivial » Ingmar Granstedt, [2007, La Ligne d’horizon]
« La Vie Solide: la charpente comme éthique du faire » Arthur Lochmann, [2019, Payot]
« L’Art et l’artisanat » William Morris, [2011, Rivage poche]
« Comment nous vivons et comment nous pourrions vivre » William Morris, [2010, Le Passager clandestin]
« La Société de consommation » Jean Beaudrillard, [1970, Gallimard]
« La Religion Industrielle » Pierre Musso, [2017, Fayard]
« Métamorphoses du travail : quête du sens » Andre Gorz, [1988, Folio]
« Capitalisme absolu, conscience et dissidence » Ingmar Granstedt – Disponible en pdf
« Le Droit à la ville » Henri Lefebvre, [1968, Economica]
« Du bon usage de la piraterie » Florent Latrive, [2007, La Découverte]
« L’Hydre aux milles têtes : l’histoire cachée de l’atlantique révolutionnaire » Marcus Rediker & Peter Linebaugh, [2008, Éditions Amsterdam]
« La Loi de la liberté. Une législation communiste paysanne dans la révolution anglaise » Gerrard Winstanley, [1652, Les nuits rouges]
« Chronique d’un jardin solidaire » Olivier Pinalie, [2016, Cnt]
« Chroniques d’un Atelier Partagé, le point de vue d’Édouard Bourré-Guilbert, explorateur associé à PiNG » (5 épisodes)

Livres :
– « Technocritiques. Du refus des machines à la contestation des technosciences », François Jarrige [2014, La Découverte]
– « Makers, enquête sur les laboratoires du changement social, » Michel Lallement, Marie-Christine Bureau, Isabelle Berrebi-Hoffmann, [2018, Seuil ]
– « Le Maître ignorant, cinq leçons sur l’émancipation intellectuelle », Jacques Rancière, [1987, Fayard]

Multimédia :
– Podcast France Culture sur Gilbert Simondon « Du mode d’existence des objets techniques », 2012
– Documentaire vidéo « Internet ou la Révolution du Partage », Philippe Borrel, 2018

Categories