Le méta-récit de Miss PiNG

Au fil du programme « Récits Nature », ses différentes parties prenantes ont produit et/ou partagé des récits sensibles de la nature et de ses bouleversements. Dans la perspective de créer du lien entre ces différents chapitres du programme, un méta-récit a été produit, témoignage pérenne de la richesse des questionnements et échanges qui auront eu cours pendant une année.

Le format choisi pour ce méta-récit est celui de la bande dessinée. Cette dernière peut, en effet, être un outil fort de « vulgarisation » du récit scientifique, vecteur intermédiaire entre le spécialiste/chercheur et le « grand public ». Faits et données sont appropriés par l’artiste/l’auteur, mis en perspective par leur sensibilité, leur expérience personnelle, leur culture pour mieux les partager avec autrui, ce grand public non spécialiste mais concerné par le sujet. La bande-dessinée « Saison brune » de P.Squarzoni est en ce sens un exemple intéressant de cette démarche.

Après réflexion, il nous est apparu intéressant de mettre en place un binôme de travail sur ce méta-récit entre un auteur de bande-dessinée Hermès Germé, et un spécialiste de la culture scientifique et technique et de sa vulgarisation, Fabien Piasecki. Ensemble, ils ont participé à trois temps forts de « Récits Nature »: le workshop Machine Wilderness, la représentation de Codex Amphibia et le summerlab à Saint Nazaire.

Ils partagent ci-après un méta-récit plus proche de la fiction que de la BD documentaire. On retrouve ici et là dans leur roman graphique des clins d’œil aux différentes expériences dont ils ont été les témoins avec une grande part de liberté et d’imagination de leur côté qui, nous l’espérons, laissera chaque lecteur s’approprier ce récit en écho ou non avec le programme « Récits Nature ».

Categories