Compte-rendu // mardi 14 janvier 2014

Marc est venu s’initier à gimp et travailler sur ses macro-photo

marc-macro

Brendan, éléve d’archi, est venu avec un projet d’éclairage autonome d’un site de mégalithe sur une ile ventée. Il aimerait construire un systéme communiquant, l’idée étant de récupérer de l’énergie d’une tige portant une led et soumise au vent.. Cette tige devra par son mouvement fournir l’énergie au systéme.

Florelle, qui est venue la semaine dernière avec un projet de maquette mobile à améliorer, fait des tests et des découvertes sur OpenScad, dont cette page wiki : http://reprap.org/wiki/OpenSCAD

florelle-maisonMais vu qu’elle cherche un prisme triangulaire bien précis (genre « toblerone »), elle a trouvé de quoi s’occuper ici : http://iearobotics.com/oomlwiki/doku.php?id=primitives:triprism Elle fait aussi un test d’impression 3D.

10 personnes sont venues pour le spécial vélomobile. Ils se sont transmis leur recherches en attendant de passer au choses sérieuses… Et Luc nous a présenté son vélomobile finit, un vrai bolide bourré d’astuces.

vélo-careinage
Fabrice a « fait des pomme de terre » avec sa foldarap! Mais il imprime.

fabrice-patateFinalement à 18h02 les patates ont disparu un cube est apparu!
Laurent a continué son travail de présentation de constellation bibliographique. Il nous montre son kaléidoscope-webcam avec délai…

laurent-kaléido
Baptiste a travaillé sur la création d’une pièce 2D à découper au laser pour servir de support à un téléphone portable attaché sur les lignes d’un cerf-volant. Kokopelli est utilisé pour créer la pièce à partir d’un script python. La pièce est exportée au format svg avec un rapport de 10 pixel/mm. En suivant http://fablabo.net/wiki/Laser_Smoothignstech, le fichier SVG est ensuite ouvert avec inkscape pour le transformer en DXF R12 avec 90 dpi. Le fichier DXF doit ensuite être transformé en gcode par dxf2gcode, mais là ça ne marche pas. Problème d’échelle?

 

Les faire-parts de mariage découpés vinylement avancent, la finesse de découpe est bluffante.

découpe-vinyl-reglage1
Julien a bidouillé sa pi pour la faire parler avec des récepteurs-emetteurs  domotiques et obtenir des relais fiables sans risques, pilotable par des interfaces web, voir vocaux. Il s’est inspiré du tuto http://blog.idleman.fr/raspberry-pi-09-creer-une-interface-vocale/ et « Raspberry PI ~ 12 : Allumer des prises à distance » du  même blog.
julien-ondes
Didier, Lionel et Patrick ont continué l’étude de l’infra-rouge pour piloter une caméra à distance en X, Y.
Articles en relation
Categories