Compte-rendu // jeudi 1er octobre 2015

Du papier au PLA, de l’électronique aux fleurs hawaïenne, d’un téléphone fixe à un porte gobelet et d’une licorne à Python, en passant par un concombre, il n’y a qu’un pas. Oui, vraiment. Et celui-ci a été franchi aisément à l’OPENatelier ce jeudi…
DSCF3865_light

Suzanne a découpé du papier pour des prototypes de lampes du plus bel effet, en alternance avec Zoé qui a fabriqué des autocollants de fleurs hawaïennes et de licornes.
Jacques a déclaré « j’apprécie d’être parmi vous » et Philippe est « passé ici sans raison à la base » mais a vite retrouvé d’autres acolytes pythonistes, dont Yannick, avec qui il a discuté du MOOC python qui a lieu en ce moment.

Jean a tenté de « faire miauler le concombre »(sic) ou autrement dit, de faire de la musique un peu comme avec un makey makey mais en mieux : avec un arduino, un citron, un zeste de patience et de MIDI. Non loin de là, Jean Marc a bidouillé entre raspberry pi et impression 3D. Justement, du côté des imprimantes 3D, Jérémy a fait une première tentative d’impression 3D de porte-gobelet…c’est pas encore ça (les parois sont un peu fines vraisemblablement), mais c’est un bon début !!

DSCF3864_light

Et enfin, souvenez-vous…en septembre, Mona était venue avec son téléphone rouge qui ne sonnait plus… ce jeudi, c’était donc le come back du téléphone à l’OPENatelier pour continuer l’enquête et réparer la bête une fois pour toutes (on l’espère!) ! Voici le récit de cette aventure (s)lowtech, au coeur de l’action…!

 » Aujourd’hui, épaulée par Philippe j’ai enlevé les vis pour regarder le dessous de la carte.
Des diodes sont oxydées et peut-être que l’interrupteur de la sonnerie l’est également à l’intérieur.
Jean-Pierre a ensuite pris le relai pour :
– nettoyer les diodes et remettre de l’étain car le contact ne se faisait plus bien
– enlever l’interrupteur avant de le remettre, finalement il était propre
– refaire souder un fil (un « pont » ?) qui ne passait plus de courant
Verdict après avoir branché le téléphone à la place de celui de Plateforme C : il sonne et encore plus fort qu’avant !
Merci à Jean-Pierre, Philippe et Laurent tout au long de cette aventure de réparation à plusieurs mains 🙂
 »

DSCF3652_light

Et pour finir en beauté cet OPENatelier, comme un feu d’artifice de bidouillage et d’idées, le premier apéro-projet de l’année a eu lieu, où l’on a notamment pris le temps de découvrir et d’échanger autour du projet de Philippe, Patrice et Dominique: la construction d’une perforatrice de cartons pour orgue de barabarie. Documentation à venir et coups de main bienvenus pour ce nouveau projet de la rentrée !

Articles en relation
Categories