Compte-rendu // jeudi 13 novembre 2014

Cette semaine, c’était OPENatelier spécial Biohack !!

S0101017

Le biohacking, ou bricolage biologique, est une ré-appropriation citoyenne des outils de recherche et de fabrication liés à la biologie. Aux antipodes du spectre de la biopiraterie (OGMs, armes biologiques) qui colle injustement à la peau de ce mouvement, l’OPENatelier a été l’occasion de fabriquer, à partir de matériaux de récupération, une pile microbienne. Le tout, sous la houlette de Michka Melo,(bio)ingénieur et véritable explorateur des nouvelles pratiques (actuellement en résidence au studio FoAM à Bruxelles).

S0950242

Cet atelier, proposé dans le cadre de 2 Days up! (organisé par le Cnam Pays de la Loire), a ainsi rassemblé les participants, dont Ingrid et Frédéric, qui ont fabriqué une pile microbienne « intuitive » ! La recette de leur réalisation n’est « pas bien compliquée » : 2 canettes, de la vase, de la mousse, de l’eau et des pinces crocos. Pour un résultat de 450 millivolts. Cette belle petite pile, ils l’ont appelé « Intuition, la pile metallo-microbienne », et ils n’en sont « pas peu fier ».

Thibaut T. a également participé à ces expériences en composant une pile à partir d’un bouillon de culture (bactérie récupérée dans de la vase et liquide de composte), deux bouteilles d’eau pour le corps, et un mate de tissu recyclé pour la membrane. L’autre phase a été tout simplement composée avec de l’eau salé pour assurer la conductivité de l’ensemble.
Le résultat donne une tension de 0,230 volts, « bien loin des 0,550 volts obtenu par d’autres piles ». D’autres mesures ont tout simplement été impossibles, à cause de fuites vraisemblablement. Un constat partagé par Gabriel qui a tenté sa chance avec un gobelet en plastique. Le processus de ces expérimentations importe néanmoins plus que le résultat, et tout de même, Thibaut qualifie ce bio-moment de « jolie expérience »!

Comme « Cerise sur le gâteau », on retiendra également la création d’une pile pomme ! Et en cas de petite faim, le fruit de ces expérimentations est à retrouver sur fablabo, sur la page Pile microbienne.

S0461062

Non loin de cet espace-temps biohacking, l’OPENatelier a aussi été le théâtre de la poursuite, l’affinage, voire l’aboutissement de plusieurs projets, comme celui d’Antoine.

Souvenez-vous, Antoine voulait réparer son orgue Elka X50. Pour cela, il a appris les bases de l’électronique aux côtés d’Yves Ce jeudi, c’était le jour J.  Avec Yves, Antoine a réparé son orgue Elka X50, en remplaçant un circuit intégré défectueux (un CD4016 Quad Bilateral Switch). La classe.

S0041005

Du côté des imprimantes 3D, Aymeric & Tristan ont profité de leur premier jour au fab lab pour se familiariser avec l’impression 3D, discuter avec les membres … Leur projet est de fabriquer un extracteur de jus qui fonctionne a partir d’un vélo. On pédale et on obtient un jus de fruit ou de légume frais. (Miam) L’impression 3D vas leur servir pour l’hélice. Ils ont par ailleurs des doutes sur la transmission d’un couple vers une pièce imprimée en 3D, un petit coup de main est bienvenu !

S0990248

Gaspar a imprimé un modèle généré à partir d’un morceau de musique en adaptant les réglages du gcode à ses besoins pour accélérer l’impression et en réduisant la densité de remplissage. Régis a lui aussi procédé à des petites modifications, mais sur la jupe de sa e-poignée, en y ajoutant une goulotte. Cette goulotte est nécessaire au passage du câble du thermocouple. Une première impression s’est soldée par un échec…Au moment de décoller la pièce du plateau, environ 3 à 4 couches sont restées collées ! La deuxième tentative en revanche à bien fonctionné!

S0121019

En parlant de jupe, Philippe en a bricolé une belle pour Sentier Battu! En effet, la tête d’aspiration en avait besoin, c’est maintenant chose faite !

S0221033

Et ce n’est pas tout, Il s’est passé encore d’autres choses pendant l’OPENatelier !

Entre autres, et dans l’attente de l’acquisition d’un futur ordinateur plus puissant, Yves D. a mis son projet de scanner 3D en sommeil, mais l’étude d’arduino s’est néanmoins poursuivi avec une nouveau projet à la clef !
Ce projet, c’est une mini-tondeuse automatique pour son « (tout) petit jardin ». Il a donc profité de l’OPENatelier pour copier et modifier un sketch pour tester les capteurs de proximité à ultra-son; embarquant avec lui Pascal dans ce projet !

En mode entremetteur, il a également fait se rencontrer deux personnnes qui abordent l’électronique sur des projets musicaux: Antoine (le pianiste) avec Ronan (le « puredata-iste »).
En parlant électronique justement, Juliette a commencé à bricoler un deuxième oscillateur, une antenne électromagnétique et a finalisé un hydrophone, tout en échangeant avec Pascal.

S0381053

En mode « back to the future », Thibault D. s’est de nouveau attelé à son bidouillage de moteur pour faire son skateboard 2.0, en tentant de coupler un pignon de vélo sur l’arbre de sortie du moteur de la tronçonneuse. Cette fois-ci c’est un échec, il faudrait pouvoir souder tout ça (avec une certaine puissance). Il lance donc un appel: un petit coup de main est bienvenu sur son projet !

S0321046

Juste à côté, Gaël a poursuivi la fabrication de sa machine à recycler les CDs, en installant des platines pour fixer la ponceuse.

S0341048

Yves C.  a continué à modéliser sous freecad dans le cadre de son projet de montage d’un spot led 50W pour studio photo. La « team Gueho » a commencé à expérimenter les possibilités de connexion entre leur modèle arduino bluetooth et un téléphone. Affaire à suivre, mais un coup de main là encore est bienvenu !

S0151023

Bref, un OPENatelier encore bien complet cette semaine !

S0930238

Articles en relation
Categories